Port de fret de marchandises avec ses grues au Japon

Services d’expédition et de livraison de fret aérien & transport maritime par conteneur à destination du Japon

Expert du fret aérien et maritime en Asie, TEAM propose son service de transport pour votre envoi de marchandises et un service de déménagement international à bon prix. Demandez un devis ou contactez-nous par email ou fax.

1. Pictogramme départ de votre marchandise demande de devis fret/transport

D'OÙ PART VOTRE MARCHANDISE ?

Pays
Veuillez sélectionner le pays de départ de la marchandise.
Ville d'enlèvement
Veuillez entrer la ville de départ de la marchandise.
Code postal
Veuillez entrer le code postal de départ de la marchandise.
Enlèvement à domicile
Souhaitez-vous que la marchandise soit prise en charge à domicile/dans vos locaux ?
2. pictogramme container levé par un hayon

OÙ DOIT ÊTRE LIVRÉE VOTRE MARCHANDISE ?

Pays
Veuillez sélectionner le pays d’arrivée de la marchandise.
Ville de livraison
Veuillez entrer la ville d’arrivée de la marchandise.
Code postal
Veuillez entrer le code postal d’arrivée de la marchandise.
Livraison à domicile
Souhaitez-vous que la marchandise soit livrée à domicile/dans vos locaux ?
3. colis et formulaire d'envoi

TYPE DE MARCHANDISE

Type de transport
Veuillez sélectionner la prestation de transport attendue.
Type
Veuillez sélectionner le type de prestation.
Nature de la marchandise
Veuillez décrire la/les nature(s) des marchandises à transporter (ex : jouets, voitures, etc.)
Valeur des biens (en €)
Veuillez préciser la valeur de la marchandise à transporter.
Assurance
Souhaitez-vous assurer la protection de votre marchandise ? En cliquant sur « Oui », vous optez pour une protection à hauteur de la valeur des biens. En cliquant sur « Non », vos produits voyageront en responsabilité civile professionnelle, donc sans assurance.
Type
Veuillez sélectionner le type de contenant pour le transport de la marchandise.
Quantité
Veuillez indiquer le nombre de colis à transporter.
Poids unitaire
Veuillez indiquer le poids (kg) de la marchandise à transporter.
Longueur (en cm)
Veuillez indiquer la longueur (cm) de la marchandise à transporter.
Largeur (en cm)
Veuillez indiquer la largeur (cm) de la marchandise à transporter.
Hauteur (en cm)
Veuillez indiquer la hauteur (cm) de la marchandise à transporter.
Ajouter
4. options pour votre transport

OPTIONS

Date d'enlèvement
Veuillez sélectionner la date de prise en charge de la marchandise.
Date de livraison
Veuillez sélectionner la date de livraison souhaitée de la marchandise.
Produit(s) dangereux
Votre marchandise fait-elle partie des produits dangereux ? Les produits dangereux sont des matières ou des objets qui peuvent représenter un risque pour la sécurité, la santé, les biens ou l’environnement, et qui sont soumis à des règlementations gouvernementales (ex : batteries au lithium, munitions, dissolvants, aérosols, parfums, etc.)
Choix de transport
Veuillez sélectionner le service de fret que vous souhaitez.
Particularités
Avez-vous des remarques à nous faire concernant votre marchandise ?
Dédouanement à l'arrivée
Chaque marchandise qui traverse une frontière est soumise à des frais de douane. Veuillez sélectionner « Oui » si vous souhaitez que nous nous chargions du dédouanement pour vous.
5. Informations pour le transport

QUI ÊTES-VOUS ?

Société
Veuillez indiquer le nom de votre entreprise.
Siret
Veuillez indiquer le numéro Siret de votre entreprise (14 chiffres).
Civilité
Veuillez préciser votre civilité (M., Mme).
Nom
Veuillez indiquer votre nom de famille.
Prénom
Veuillez indiquer votre prénom.
Mail
Veuillez indiquer l’adresse mail sur laquelle vous souhaitez être contacté.
Téléphone
Veuillez indiquer le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être contacté.
Horaires d'ouverture
Veuillez préciser les horaires d’ouverture de votre entreprise.
Envois par an
Combien d'envois effectuez-vous en moyenne par an ?
Commentaires
Avez-vous des remarques à nous faire ?
En cochant cette case vous reconnaissez avoir lu et accepté nos CGV et notre politique de traitement des données personnelles
pictogramme d'une feuille en flat design

Devis instantané

Nous vous répondons en quelques heures et non en quelques jours

Pictogramme d'une liste avec deux choix

Pas de mauvaises surprises

Nos tarifs devis correspondent réellement à ce que vous payez

Illustration d'une personne avec un micro

Interlocuteur unique

L’ensemble de vos opérations est suivi par un seul et même interlocuteur

Pictogramme d'une check-liste avec les cases remplies

Prestation complète

Enlèvement, manutention, formalités douane, fret aérien, lettre de transport

expédition de fret aérien et transport maritime de marchandises au japon

Boings de la compagnie ana sur une piste de l'aéroport de tokyo

Le « Japon de l’endroit », essentiellement localisé sur la côte est du territoire regroupe la majorité des zones industrialo-portuaires qui sont souvent reliées à la mer grâce à l’aménagement de terre-pleins industriels. Particulièrement dépendant du reste du globe en ce qui concerne ses importations et ses exportations, ce littoral facilite le transport de fret par cargo, et donc la livraison de colis par conteneur. D’ailleurs, la baie de Tokyo s’affiche comme un poids lourd du trafic de fret. Ce réseau de ports maritimes quasi-continu traite un poids équivalent à plus de 600 millions de tonnes réparti sur ses 4 ports réunis (Tokyo, Yokohama, Chiba et Kawasaki).

Le littoral nippon constitue la plus ancienne des façades maritimes d’Asie. Le premier port japonais, celui de Tokyo, est classé 30e au classement mondial des cent premiers ports maritimes de fret de l’Antenne (lien) avec un trafic de 4,7 millions d’équivalents vingt pieds en 2016. Il est suivi par les ports maritimes de Kobe (55e), Yokohama (56e), Nagoya (61e) et Osaka (73e).

Côté aérien, l’Etat possède trois grands aéroports de fret : l’aéroport International de Narita, classé 8e mondial avec un poids de 2 272 612 tonnes de marchandises traitées en 2016, l’aéroport de Haneda classé 23e mondial et enfin, l’aéroport du Kansai situé à Osaka.

De plus, la compagnie aérienne Lufthansa Cargo venue de l’étranger renforce sa présence sur place avec le déménagement de certains avions offrant un service tout cargo à destination d’Osaka-Kansai, après Tokyo-Narita.

Pour connaître les frais de douane pour le transport d’une marchandise en cas d’envoi par conteneur ou colis en aérien ou en maritime, nous vous conseillons de consulter le site Internet de la douane japonaise.

Dans sa culture, l’archipel ne possède pas la tradition des accords de libre-échange. Mais il a tout de même conclu plusieurs accords bilatéraux avec la République de Singapour, la Thaïlande, les Philippines et la Malaisie.

En juin 2018, un accord de libre-échange a été signé avec l’Union Européenne. Celui-ci vise à réduire le tarif douanier de certaines marchandises issues de l’industrie agro-alimentaire (viande, vin, chocolat, fromage, pâtes) et à les supprimer pour l’exportation de certaines marchandises non alimentaires comme les chaussures, par exemple. En contrepartie, l’Etat réclame que l’Europe supprime à tout prix les droits de douane sur les véhicules et les pièces automobiles japonais.

Après de nombreuses années de glaciation, un accord de libre-échange est également en préparation avec la Chine et la Corée du Sud sur une initiative de Pékin.

le poids de l’importation et de l’exportation de marchandises

En 2018, les relations diplomatiques franco-japonaises, jalonnées de partenariats économique, militaire et artistique, ont célébré leur 160e anniversaire. Les deux Etats œuvrent avec la même énergie pour la démocratie, la liberté, les droits de l’Homme et le respect de l’Etat de droit.

Le savoir-faire français, en particulier dans les domaines du luxe, de la gastronomie, de la mode et des cosmétiques, est fortement apprécié par la clientèle japonaise.

L’archipel représente le second partenaire commercial asiatique de la France derrière la Chine, son 11e fournisseur mondial et son 13e client. Cependant, le déficit commercial de la France vis-à-vis du pays du Soleil-Levant ne cesse de se creuser malgré une augmentation des importations. En 2017, ce déficit a atteint 3,56 milliards d’euros, selon les chiffres établis par le ministère de l’Economie et des Finances.

Après une année 2016 difficile en termes d’exportation, l’année 2017 s’est placée sous le signe d’une reprise économique grâce au développement de la croissance nippone, de la demande intérieure et de la consommation des ménages. Ainsi, les postes d’exportation majeurs de produits français vers l’archipel concernent la marchandise agroalimentaire (vin, lait, fromages, viandes, confiseries, chocolat), les produits pharmaceutiques, les matériels de transport (aéronefs, engins spatiaux), les cosmétiques et parfums, les machines industrielles et agricoles (turbines, moteurs, machines pour le travail des matières plastiques et du caoutchouc) et l’habillement.

Quant aux importations françaises depuis l’archipel, elles s’articulent autour des matériels de transport (composants et accessoires automobiles, cyclomoteurs, véhicules automobiles), des machines industrielles et agricoles (machines et équipements de bureau, moteurs, turbines), des produits informatiques, électroniques, optiques, et enfin des produits cosmétiques et parfums.

Diagramme circulaire des importations et exportations de la france vers le japon

L’année 2017 marque néanmoins un certain rééquilibrage du volume des exportations bilatérales dans le domaine agroalimentaire. L’archipel représente d’ailleurs environ 20 % de l’excédent à l’export du secteur. De plus, la signature de l’Accord de Partenariat Economique avec l’Union Européenne a su donner un nouveau souffle aux importations depuis l’Hexagone, encouragées par le poids des campagnes de réductions des prix sur les vins et fromages français dans certains grands centres commerciaux nippons. L’entrée en vigueur du JEFTA devrait stimuler d’autant plus l’importation et l’exportation.

Diagramme baton du sold commercial entre la france et le japon
Paysage de bateaux cargos transportants des marchandises à travers un hublot d'avion

Ne manquez pas le prochain départ

Obtenez votre devis dès maintenant

Remplir la demande de devis

départ en avion pour le japon, nouvelle destination en vogue

Le japon et son arrondissement de shibuya sont une destination réputés pour le fret

Réseau d’îles appartenant à l’Asie de l’Est, bordé par l’Océan Pacifique et la mer du Japon, il possède un emplacement idéal et particulièrement stratégique en ce qui concerne le transport maritime. L’archipel de 127 millions d’habitants s’étend sur 377 915 km2, face à la Chine, la Corée, la Russie et Taïwan. Hokkaido, Honshu, Shikoku et Kyushu représentent 95 % de sa superficie terrestre. Côté relief, la majorité de ses îles sont constituées de montagnes, et même de volcans, dont le célèbre Mont Fuji, inactif depuis 1707. Situé sur une zone de subduction de 4 plaques tectoniques, l’archipel comptabilise 108 volcans actifs au total et chaque année, des milliers de séismes d’intensités différentes sont ressentis. En dehors de celles du littoral, les plaines restent rares, ce qui rend le territoire difficilement habitable et cultivable.

Pour pallier cette particularité géographique, l’exploitation des montagnes est organisée selon une culture en plateaux qui implique une succession de terrains en forme d’escaliers permettant la culture du soja et du riz. Les côtes nippones, très variées, mesurent 33 000 km, tandis que les fleuves sont étroits, pentus et ne se prêtent pas vraiment au transport fluvial.

Le climat varie fortement d’un pan à l’autre de l’archipel. Hokkaido et le nord de Honshu possèdent un climat tempéré, de type continental avec des étés doux et des hivers rudes. Les villes de Kyoto, Osaka, Tokyo, Kobe et Nagoya connaissent un climat subtropical humide avec des hivers assez doux, des étés chauds et humides, mais aussi une saison des pluies.

comment se porte le marché japonais et les entreprises ?

Vue de tokyo, du mont fuji et de ces cerisiers au japon

Aujourd’hui, l’archipel est la 3e puissance économique du monde, derrière les Etats-Unis et la Chine. Fortement développé, il possède un niveau de vie très élevé avec un Indice de Développement Humain classé 17e mondial. L’Etat constitue une grande nation industrielle souvent qualifiée de poids lourd de l’automobile, de l’électronique et de la construction navale (pétrolier, porte-conteneur, cargo). Avec un taux de chômage sous la barre des 3 %, l’archipel devance une multitude d’états industrialisés, mais le prix à payer derrière tout cela serait un déclin de la main-d’œuvre et une hausse des emplois précaires.

L’industrie japonaise dépend fortement de ses importations de matières premières et d’énergie, car le territoire fournit uniquement 3 à 4 % des ressources naturelles dont il a besoin. En effet, les îles japonaises manquent de phosphate, caoutchouc naturel, laine brute, coton, étain, nickel, bauxite, sel, charbon à coke lourd, minerai de fer, plomb, silice, alliages ferreux, bois durs, fibres de haute résistance, potasse… En revanche, on y trouve du charbon malgré sa piètre qualité, du soufre, de l’électricité, des matériaux de construction, du gypse et du nitrate. En tant que gros consommateur d’énergie, l’Etat a recours aux importations, notamment en ce qui concerne les combustions fossiles. A titre d’exemple, la consommation d’énergie primaire par habitant en terre nippone était de 3,35 tonnes d’équivalent pétrole en 2016 contre une moyenne mondiale de 1,85. De plus, la même année, les émissions de CO2 japonaises dues à la consommation d’énergie atteignaient 3,5 % du total mondial.

Et pourtant, l’énergie déployée par les îles japonaises impressionne. Au départ, peu propices à la fabrication de l’acier en raison du manque de minerai de fer, elles ont recours à l’importation massive et sont aujourd’hui le second producteur d’acier au monde. Et pour souligner le paradoxe économique japonais, les économistes prétendent qu’il faut pouvoir disposer de trente-trois métaux pour faire fonctionner une industrie moderne, mais le territoire n’en possède que six (le cuivre, l’argent, l’or, le chrome, le zinc et le magnésium).

Son secteur agricole fait partie des plus productifs au monde. Cependant l’autosuffisance alimentaire n’atteint que 40 %, bien que le riz soit presque la seule marchandise pour laquelle le secteur est autosuffisant : l’Etat est contraint d’importer 50 % de sa consommation d’autres céréales.

Vue aérienne d'un cargo avec ses conteneurs sur l'océan

Ne manquez pas le prochain départ

Obtenez votre devis dès maintenant

Remplir la demande de devis

faire des affaires avec des entreprises de transport au japon vu de l’étranger

Après une concordance de facteurs conjoncturels qui a débouché sur une progression de sa croissance en 2017, l’Etat nippon connaît en 2018 des difficultés d’ordre structurel. Le marché du travail est malmené par l’augmentation du nombre de travailleurs temporaires et les contrats précaires, qui jouent sur la productivité et les salaires. Ces derniers stagnent, ce qui ne favorise pas la consommation des ménages. Malgré tout, les bénéfices des entreprises et les conditions financières sont toujours favorables, ce qui permet à la Coface de classer l’archipel au niveau A2 concernant l’évaluation des risques pays et au niveau A1 pour son excellent environnement des affaires.

Le groupe Euler Hermes s’allie à la Coface en lui conférant le niveau A, ce qui correspond à un risque pays faible.

En conclusion, pour continuer à prospérer et maintenir une croissance favorable, l’archipel est condamné à l’exportation à outrance pour pouvoir supporter le poids de ses importations croissantes. Au départ, plongé dans l’isolement avec des relations diplomatiques et commerciales totalement inexistantes, l‘Etat a su saisir toute l’importance et le poids que peuvent représenter ses échanges avec l’étranger. Or, en ce qui concerne l’importation et l’exportation, il n’est pas tout à fait gâté par la nature une fois de plus à cause de son isolement géographique par rapport à l’Europe, l’Afrique et l’Amérique, ce qui constitue un poids supplémentaire et des coûts élevés pour l’archipel. En effet, l’expédition de fret représente entre 40 et 70 % des coûts d’envoi pour les matières premières de l’industrie chimique et de l’industrie lourde, ce qui nuit à la compétitivité des marchandises japonaises sur le marché mondial.

un transport de marchandises ou un déménagement international en prévision ?

Si vous recherchez un transitaire offrant des services de qualité pour une expédition en petit/gros volume vers Tokyo, Kobe, Yokohama, Nagoya, Osaka, Fukuoka, Narita ou Haneda, n’hésitez à nous contacter par email ou fax pour recevoir votre devis et connaître le prix, ainsi que le poids volumétrique de votre envoi de fret. Nous prenons en charge votre marchandise peu importe son poids et son volume à un excellent rapport qualité/prix. Nous offrons également un service déménagement international à moindre coût pour le transport de vos biens par cargo.

Dans une éthique d'amélioration continue, ce site utilise des cookies déposés par Google Analytics.

Personnaliser les cookies